Oan Kim



Oan Kim a étudié les arts plastiques à l’Ecole nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris,
et l’écriture musicale au Conservatoire national Supérieur de Musique de Paris.
Il est co-fondateur de l’agence de photographes M.Y.O.P en 2005.
Dans une dizaine d’expositions personnelles à Paris, New York, Los Angeles, Séoul et Macao,
ainsi que dans de nombreuses expositions collectives, il alterne des sujets proches du documentaire
et des recherches plus formelles, explorant les limites coulissantes de la réalité représentée
et de la subjectivité qui en rend compte.
On retiendra la série Fanfares (commande du Centre National des Arts Plastiques
en 1999) toute d’énergie et d’exultation ; La Plage (réalisée à Hawaii grâce à une
bourse du FIACRE) au dépouillement minimaliste ; Streets, sur les rues des grandes
villes dont on retrouve des images dans Je suis le chien Pitié; Trottoirs,
travail issu d’une commande sur la Nature Morte reprenant le thème des Vanités.
La série Useless de 2008 poursuit et étend la réflexion sur les Vanités et y adjoint
un travail sur le rapport image/mot.
Les images d'Oan Kim ont une densité sourde. Il n’y a pas de blanc mais du gris et des noirs
profonds. Sa prédilection affichée pour le brouillard, la pénombre ou l’éblouissement installe
un univers particulier, aussi proche de l’auteur que du réel dans lequel il a puisé sa matière.
Rien de spectaculaire là-dedans, simplement un effort réitéré pour révéler le sentiment
d’inquiétante étrangeté tapie dans les recoins ordinaires.