Under Gods, histoires de Soho road

Une exposition photographique de Liz Hingley





Liz Hingley est fille de deux prêtres anglicans de Birmingham, une ville d’une grande diversité
culturelle où coexistent plus de 90 nationalités, et nombre de religions. Dans son école,
les enfants étaient bouddhistes thaï, sri-lankais ou vietnamiens, rastafaris, chrétiens
évangéliques, sikhs, catholiques, jaïns, baha’is, Hare Krishna ; elle mangeait des beignets
indiens aux anniversaires et était invitée à des bar mitzvah. Ce n’est qu’en grandissant,
après avoir quitté Birminghan et commencé à voyager, qu’elle réalise ce que cela a d’exceptionnel.






Entre 2007 et 2009, elle entame un périple dans sa rue natale, qui est une réflexion à la fois
intérieure - sur ses racines, son enfance, son propre rapport à la foi - et sur le monde.
Elle en rapporte des portraits en situation qui célèbrent la diversité et qui documentent
le rapport au sacré. La lumière douce qui baigne ses images en influe la lecture et le sourire
n’est, jamais, ironique.
Dans le contexte de montée des communautarismes et de flambée religieuse qu’on observe
partout en Europe, son travail, spirituel et empathique, revêt une grande importance.





Au sous-sol, Liz Hingley et Alice Hertzog, anthropologue à l’Ecole Normale Supérieure,
proposent une installation, Belleville Bazaar. Véritable bazar d’objets religieux et de produits
spirituels trouvés dans les boutiques de Belleville, c’est une réflexion sur le commerce
des objets de la pratique religieuse.

Liz Hingley est une jeune photographe britannique internationalement reconnue.
Ses reportages socialement engagés ont remporté de nombreux prix et bourses
(Getty Editorial Grant en 2011, finaliste du prix Engène Smith en 2010 ...) et ont été publiés
et exposés à travers le monde (Angleterre, France, Etats-Unis…) Under Gods a fait l’objet
d’un ouvrage édité chez Dewi Lewis en 2011 en Angleterre, et en 2012 en France
aux éditions Intervalles.

L’exposition sera ponctuée d’événements (visites ateliers en famille, conférences, concerts…) dont le programme est à consulter sur le site de la galerie.